XV Parlementaire

Le XV Parlementaire compte dans ses rangs : 65 ministres, député(e)s, sénatrices, sénateurs, ancien(ne)s ministres, ancien(ne)s député(e)s

Présidents :
M. Jean-François PORTARRIEU, député de Haute-Garonne
Mme. Gisèle BIÉMOURET, députée du Gers

Mettant au cœur de son activité les parlementaires ainsi que les valeurs sportives, solidaires, amicales et conviviales véhiculées par le rugby, « le XV Parlementaire » a aussi pour vocation essentielle de renforcer les liens entre les Parlements grâce au rugby.

Parce que les parlementaires qui pratiquent le rugby ont été à l’origine de la création du XV Parlementaire et ont tous rejoint ses rangs, notre équipe est la seule habilitée à disputer les rencontres parlementaires internationales, en premier lieu la Coupe du Monde des Parlements, organisée tous les quatre ans avant l’ouverture de l’ “autre” Coupe du Monde, mais aussi les matchs organisés entre Parlements européens à l’occasion du Tournoi des Six Nations ou les test-matchs contre les équipes des Parlements de l’hémisphère sud.

Les autres rencontres sont en général organisées dans les circonscriptions des parlementaires membres de l’équipe ou afin de répondre à des invitations ponctuelles, le plus souvent pour soutenir des actions humanitaires.

A ce jour, soixante cinq ministres, députés, sénateurs, anciens ministres, anciens députés sont membres du XV Parlementaire. Comme il est de tradition, ils sont épaulés par des assistants parlementaires ainsi que par des fonctionnaires de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Notre équipe a également la chance de compter dans ses rangs un nombre limité de représentants de ses partenaires, en particulier d’Airbus Group.

Seuls les parlementaires sont membres de droit de l’équipe et prennent les décisions qui la concernent ; ils sont assistés par un secrétariat administratif composé de fonctionnaires. Michèle Alliot-Marie, ancienne députée, ancienne ministre et Valérie Fourneyron, députée, ancienne ministre, ont été les marraines de notre équipe.

Ce petit rappel de l’histoire du Rugby parlementaire est très loin d’être exhaustif. Rédigé à partir des travaux de Claude Azema, il a vocation à être corrigé et enrichi des souvenirs et des documents de tous ceux qui ont participé depuis 35 ans à cette très belle aventure.

C’est en 1976 qu’une première équipe de rugby voit le jour à l’Assemblée Nationale.

Sur cette photo, deux joueurs qui évoluent encore avec nous : Claude Azema et Ghislain Ferré (1er et 4e accroupis, en partant de la droite).

Rapidement rejointe par son coach historique, Bernard Durand, qui en a ensuite été la cheville ouvrière, l’inspirateur et le grand leader, l’équipe est d’abord engagée en championnat « corpo », mais l’irrégularité des travaux parlementaires empêche de poursuivre l’expérience.

Très rapidement sont organisées des rencontres annuelles entre l’équipe de l’Assemblée et celle du Sénat, auxquelles participent quelques parlementaires.

En 1987, un match caritatif au profit de la Fondation de France oppose, au stade Jean Bouin, une équipe parlementaire à l’équipe de la presse sportive. A cette occasion il apparaît que l’image des parlementaires enfilant short et maillot dans un but humanitaire rejoint les valeurs traditionnellement véhiculées par le rugby et qu’elle peut être bien relayée par les médias.

En 1990, emmenée par Jean-Michel Baylet, l’équipe joue à Réquista.

Au printemps 1991 l’équipe joue à Roquebrun, en octobre, à l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby, elle rencontre les anciens de l’AS Béziers au profit de la Fondation FFR. C’est la même année que l’équipe, qui s’appelle désormais XV du Parlement, rencontre à Londres une équipe composée de députés et lords britanniques. Quelques uns des parlementaires présents à l’époque, comme Jacques Godfrain, Gérard Bapt et Didier Migaud sont encore avec nous et la tradition du « Crunch » parlementaire se poursuit de nos jours.

En 1992 l’équipe joue à Auch en baisser de rideau du match international France-Roumanie. Elle rencontre également l’équipe de TF1 à Colombes.

En juillet 1993, sa première tournée la conduit au Québec et au Canada. Jacques Godfrain est à nouveau des nôtres.

En 1995, le Parlement Sud-Africain organise la première Coupe du Monde Parlementaire de Rugby au Cap. Y participent, sous la présidence de M. Nelson Mandela, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, l’Argentine, l’Afrique du Sud et la France, avec notamment Michel Voisin.

En 1998, l’équipe part en tournée à La Réunion où elle est reçue par de nombreux parlementaires, notamment Huguette Bello, toujours présente à l’Assemblée, que plusieurs joueurs accompagnent dans l’école dont elle fut directrice, pour y parler du Parlement. Cette même année débutent les rencontres avec l’équipe du Parlement irlandais.

En 1999, la deuxième Coupe du Monde Parlementaire est organisée en Angleterre et au pays de Galles. Elle regroupe six équipes : Angleterre, Irlande, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Japon et France.

2000, tournée en Martinique .

2001, tournée au Sénégal avec d’importantes actions humanitaires.

Printemps 2002, match à Prague.

En 2003, c’est en Australie qu’a lieu la troisième coupe du monde parlementaire, où sont présentes, outre le pays hôte et la France, l’Irlande, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre.

2005 en avril, tournée en Argentine, à l’automne, match à Lisbonne. Printemps 2006, rencontre à Bucarest, puis tournée du Parlement néo-zélandais en France.

En septembre 2007, le parlement français organise la 4ème coupe du monde et accueille à cette occasion les équipes parlementaires anglaise, irlandaise, néo-zélandaise, australienne, sud africaine, et pour la première fois, argentine.

2008, tournée en Afrique du Sud

En août 2010, à la suite de dissensions apparues lors de la coupe du monde 2007 et d’un état  d’esprit qui ne leur paraît pas conforme à leur éthique et à leurs valeurs, les parlementaires décident de créer une nouvelle équipe. Baptisée XV Parlementaire, elle est aujourd’hui la seule à compter des parlementaires dans ses rangs, donc la seule habilitée à disputer les rencontres interparlementaires.

Le XV Parlementaire ambassadeur du Parlement français

Pleinement conscient de son rôle, où qu’il se rende dans le monde, le XV Parlementaire renforce les liens avec les parlementaires étrangers et rencontre les représentants diplomatiques de notre pays, dans une ambiance toujours chaleureuse.