Février 2022

Troisième circonscription de Lot-et-Garonne
  • À l’occasion de la Journée Nationale de Prévention du Suicide célébrée, j’étais présent à Villeneuve-sur-Lot, Porte de Paris pour inaugurer le lancement de la campagne de communication qui aura lieu du 5 au sur l’ensemble du département de Lot-et-Garonne.
  • J’étais en commission paritaire mixte sur le projet de loi de Reconnaissance de la Nation et réparation des préjudices subis par les harkis. Avec l’ensemble des partis politiques, nous sommes parvenus à un accord qui concrétise l’engagement du président de la République. Les pensions seront relevées pour de nombreux anciens combattants et veuves de soldats morts pour la France.
  • Dans la cadre de la campagne de sensibilisation et de Prévention du Suicide, j’ai participé à une réunion en visioconférence sur le mal-être des agriculteurs. L’événement est organisée par l’agglomération Val de Garonne, à la Cité de la Formation à Marmande. J’ai présenterai mon rapport sur le mal-être des agriculteurs intitulé « Identification et accompagnement des agriculteurs en difficulté et prévention du suicide ». Lire l’article : Lot-et-Garonne. Sensibilisation au mal-être des agriculteurs pour la journée de prévention du suicide
  • Dans la catégorie élevage, le Lot-et-Garonne compte un représentant, installé dans le nord du département. Max Max Laparre. Après 4 ans sans salon, il y participe de nouveau. Cette année, il emmène Oups, âgé de 3 ans et demi, le poil couleur froment et qui pèse dans le 1 400 kg et des brouettes. Oups et Max représentent l’élevage de Lot-et-Garonne à Paris
  • J’ai organisé, avec monsieur Jean-Noël Chavanne, préfet de Lot-et-Garonne et monsieur Guillaume Lepers, maire de Villeneuve-sur-Lot, une réunion très constructive au sujet de l’avancement de la route nationale 21 qui s’est tenue à la préfecture. C’est avec beaucoup d’intérêt que je suis l’évolution de ce projet très important pour ma circonscription et pour notre département.
  • J’ai participé à la troisième édition des « Rencontres de la Ruralité Conquérantes » dans le Tarn-et-Garonne. Aux côtés de ma collègue députée Européenne Irène Toléré, Patrick MAURIN, président de l’association le marcheur de l’espoir 47, les élus et acteurs de la ruralité.
  • Nous nous sommes réunis pour honorer nos morts, leur famille et tous les résistants à Villeneuve-sur-Lot. Les impacts de balles sont encore visibles, 78 ans après. C’est dans une cour au pied du mur d’enceinte de la prison d’Eysses, le 23 février 1943, que douze résistants ont été exécutés, et 1200 autres déportés après une tentative d’évasion de la prison d’Eysses.
  • Je me suis rendu dans la commune de Trentel au lieu-dit de Lustrac à l’invitation de l’association Téra aux côtés du maire de Trentels monsieur Lionel Paillas, monsieur Daniel Borie conseiller départemental, du maire honoraire monsieur André Bonneilh, de monsieur Frédéric Bocqué, de Marie-Hélène Muller, membre de l’association, pour y planter 400 arbres pour le lancement de ce beau projet expérimental. Lire l’article : Trentels. Des premiers arbres pour le quartier rural de Lustrac
  • J’ai eu le plaisir d’aller à la rencontre de Sandrine et Jérôme Chamoulaud, restaurateurs, propriétaires du Roquetin à Laroque-Timbault en présence de Béatrice Giraud et Arnaud Devilliers Conseiler Departemental. Il sera désormais possible d’acheter un plat fait maison sept jours sur sept et 24 heures sur 24 pour le plus grand bonheur de nos concitoyens.
  • J’étais présent à la projection de l’avant-première du documentaire « Moi agricultrice » à l’Assemblée nationale à l’initiative de mes collègues députés Hervé Berville, Jacqueline Dubois et moi-même
    En présence de la réalisatrice Delphine Prunault réalisatrice, de Michou Marcuse agricultrice et de Madame Élisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.
  • Étant au salon de l’agriculture je n’ai pu me joindre aux manifestations de soutien au peuple ukrainien organisées dans le Lot-Et-Garonne. C’est pourquoi, ma collègue députée Marie-Christine Verdier-Jouclas et moi-même,nous nous sommes rendus devant l’ambassade d’Ukraine pour témoigner de notre solidarité et de notre soutien plein et entier alors que les combats s’intensifient en Ukraine, notamment dans la capitale Kiev, et dans la deuxième ville du pays, Kharkiv.